recherche  
 
Bienvenue au Service de Contrôle Physique.


Information
Mission
Limites de dose
Demande de dosimètre
Dates de récupération.
Résultat dosimètre
Isotopes
Documentation
Lien
Consignes
Mission du Contrôle physique :

Les missions principales remplies par le Service de Contrôle Physique de l'U.L.B. sont les suivantes :

la radioprotection et la dosimétrie (l'ensemble des missions est défini par l'art 23 de l'A.R. 2001 portant règlement général de la protection de la population, des travailleurs et de l'environnement contre le danger des rayonnements ionisants).


Radioprotection :

Sur base de l'A.R. du 20/07/2001, notre rôle consiste à veiller au respect des mesures de sécurité en matière d'utilisation de substances émettant des radiations ionisantes, qu'il s'agisse de produits radioactifs ou de tubes RX. Pour ce faire, nous devons intervenir dès la conception d'un nouveau projet, que ce soit un nouveau service ou une nouvelle manipulation. Chaque nouvelle installation et/ou manipulation doit faire l'objet d'une approbation préalable et pour les nouveaux locaux ou appareils, d'une réception par le Service de Contrôle Physique. Nous fournissons également les appareils de mesures dans les services concernés et en effectuons le contrôle de bon fonctionnement.


La gestion des déchets radioactifs fait également partie intégrante de notre travail, depuis la récupération des déchets dans les services jusqu'à leur élimination après mesures de chaque déchet et leur transport éventuel.


Nous devons également effectuer des mesures de contrôle des locaux concernés, le but premier étant bien entendu de détecter des problèmes éventuels et d'apporter dans la mesure du possible une aide aux divers utilisateurs. Il est donc essentiel que nous soyons avertis dès le moindre doute ou le plus petit incident. Notre rôle est avant tout d'éviter les accidents et de répondre à toutes les questions des utilisateurs.


La structure de contrôle en matière de radioprotection peut être schématisée de la manière suivante :


L'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire établit les règles en matière de radioprotection (décrets, arrêtés royaux, ….) et veille à leur respect ; en cas de non respect des normes en vigueur, les autorisations d'exploiter (des radiations ionisantes) peuvent être supprimées, des amendes peuvent être fixées et ce à titre personnel et/ou institutionnel. Régulièrement, des inspections sont menées dans les diverses installations autorisées afin de contrôler les activités des autres intervenants (organisme agréé, Service de Contrôle Physique et utilisateurs).


L'organisme agréé a pour mission de veiller au bon accomplissement des missions (définies dans l'A.R. de référence) dévolues au Service de Contrôle Physique et d'approuver les décisions prises par le Service de Contrôle Physique.


Le Service de Contrôle Physique a également pour rôle de préparer les divers documents administratifs relatifs à la gestion de la radioprotection à l'U.L.B. dont notamment, toute demande/modification d'autorisation d'exploiter.


Dosimétrie :

La dosimétrie consiste à déterminer de manière quantitative la dose reçue par le personnel travaillant avec des rayonnements ionisants (source radioactive, appareil RX, …). Pour ce faire, le personnel reçoit un détecteur passif qui sera porté à hauteur de poitrine. Celui-ci va intégrer une valeur de dose au cours du temps. Après lecture du dosimètre au laboratoire, nous pouvons déduire la valeur de dose correspondante. L'arrêté de l'A.F.C.N. du 1er juillet 2008 qui fixe les critères et les modalités d'agrément des services de dosimétrie pour l'exécution de la dosimétrie externe a instauré la notion de Service de Dosimétrie. A l'U.L.B. cela reste relativement " virtuel " car le Service de Dosimétrie et le Service de Contrôle Physique sont vu comme une seule et même entité au sein de l'U.L.B.



La mission concernant la dosimétrie à l'U.L.B. consiste (en collaboration avec la Médecine du Travail) à veiller à ce que chaque personne considérée comme professionnellement exposée dispose d'un dosimètre. Il en va de même pour le choix du port de dosimètres supplémentaires lorsqu'une irradiation non négligeable d'un tissu (par exemple le cristallin) ou d'un organe particulier ou d'une partie du corps spécifique (par exemple les mains) est à craindre.


Ce sont les médecins agréés qui évaluent et interprètent sur le plan de la santé et sous leur responsabilité, les doses et les contaminations en collaboration avec le service de Contrôle Physique qui fournit les données nécessaires. Le service de Contrôle Physique édite les documents imposés par la législation (par exemple, un tableau d'irradiation annuel pour chaque travailleur exposé aux rayonnements ionisants).


Dans le cadre de cette mission de dosimétrie, le Service de Contrôle Physique assure chaque étape nécessaire à la mesure, la validation et la transmission des données dosimétriques (distribution, récupération, lecture, enregistrement et validation des données " physiques " des dosimètres, gestion administrative des personnes). D'après l'organisation de l'U.L.B., le Service de Contrôle Physique assume également les missions spécifiques propres à un Service de Dosimétrie (agrément des systèmes de dosimètres, analyse de l'adéquation entre les résultats de mesures de test et les normes en vigueur, accréditation à la norme ISO 17025, assurance qualité, participation à des comparaisons entre laboratoires,…).


Le Service de Contrôle Physique de l'U.L.B. exerce tout ou partie de ces différentes missions pour tous les campus U.L.B., ainsi que pour les institutions affiliées au S.C.P.P.T.